[Tendance de juillet] Composition déconcertante : le parallèle entre l’insecte et l’être humain, selon Mirae Kim

Adobe
Ce mois-ci, nous nous intéressons aux images décalées, dont la composition, les angles et les juxtapositions peuvent interpeller. Nous avons donc interrogé la graphiste Mirae Kim sur Flattering People, sa composition intrigante, pour ne pas dire résolument perturbante.
Le processus créatif
Quand elle a commencé à travailler sur cette composition, Mirae souhaitait exprimer une idée complexe : parfois, l’homme adopte un comportement répréhensible, pas par choix, mais par obligation. « Je voulais évoquer le combat permanent de la survie dans une société impitoyable », explique-t-elle. Pour illustrer ce concept de manière visuelle, elle a fusionné des images d’êtres humains avec certains aspects d’insectes parasites, associant et déformant des photos de banques d’images pour construire l’ambiance adéquate.
Mirae a d’abord créé un modèle pour exprimer son concept. Elle a ensuite utilisé le filtre de déformation de Photoshop pour modifier sa création et développé des motifs mélangés par le biais de coordonnées polaires. Pour finir, elle a superposé plusieurs calques à l’aide de la fonction d’opacité. Elle a ainsi obtenu un hybride d’humain et d’insecte. Cette étrange créature incarne toutes les contradictions de la nature humaine.
Le résultat final comporte un imprévu. À l’origine, Mirae pensait employer une palette de tons roses, comme pour la plupart de ses compositions, d’ordinaire plus légères. Mais ces couleurs ne convenant pas à l’ambiance, elle a modifié la teinte/saturation pour obtenir des tons bleutés.

Les banques d’images, source d’inspiration et matière première
S’inspirer d’une banque d’images toute entière pour se lancer peut s’avérer déroutant. Mirae a trouvé son point de départ en recherchant des images de vers et de dents humaines dans Adobe Stock. Après avoir repéré quelques images adaptées, elle a appliqué l’une de ses stratégies habituelles en utilisant la fonction de recherche de contenus similaires. Pour Mirae, si les premières recherches effectuées pour une composition peuvent s’avérer chronophages, au final, elles font gagner un temps considérable.
L’artiste souligne également l’importance des banques d’images dans sa recherche d’inspiration. « Les images inventives trouvent souvent leur origine dans les images réelles », estime-t-elle.
Cliquez ici pour en savoir plus sur les travaux de Mirae et ses sources d’inspiration, et découvrez la galerie du mois, consacrée aux compositions perturbantes et décalées sur Adobe Stock.