Des artistes recréent quatre célèbres chefs-d’œuvre de la peinture avec Photoshop et Adobe Stock

Adobe
En 1990, des voleurs font irruption dans le musée Isabella Stewart Gardner de Boston et volent Tempête sur la mer de Galilée de Rembrandt van Rijn. En 2016, l’artiste indien Ankur Patar recrée fidèlement la toile en utilisant 236 images, sans jamais quitter Photoshop.
 
Ankur fait partie du projet Adobe Make a Masterpiece qui a mis quatre artistes numériques de la communauté Behance au défi de recréer fidèlement une œuvre d’art perdue, volée ou détruite en utilisant seulement des ressources Adobe Stock. Un projet qui les a aussi conduits à reconsidérer le potentiel créatif des ressources issues de banques d’images.
« J’ai travaillé de la même façon que Rembrandt l’aurait fait, en commençant par le ciel », a déclaré Ankur Patar, qui a utilisé 236 images pour recréer la tempête sur la mer de Galilée. « C’est un projet de rêve pour moi, et j’espère que les horizons créatifs qu’ouvre d’Adobe Stock inspireront d’autres artistes. »
 
Les trois autres artistes numériques de Make a Masterpiece et leurs œuvres sont :

Karla Cordova (Équateur) avec Wounded de Frida Kahlo
Jean-Charles Debroize (France) avec Saint Matthieu et l’Ange de le Caravage. Jean-Charles nous a fait l’honneur de sa présence au Creative Meet Up de juin dernier. Il est monté sur scène pour parler de son workflow et de ses autres projets. Vous pouvez visionner le replay en cliquant ici !
Mike Campau (États-Unis) avec La cathédrale trônant sur une ville de Karl Friedrich Schinkel

 
Il est impossible d’évaluer la valeur monétaire de ces œuvres d’art, mais d’autres œuvres de ces peintres ont été vendues entre 5 et 137 millions de dollars aux enchères.
S’il nous faut probablement renoncer à contempler un jour ces chefs-d’œuvre, il résulte du travail minutieux d’Ankur, Karla, Jean-Charles et Mike quatre reproductions de tableaux qui pourraient bien passer pour des originaux ! Quoique… à y regarder de plus près, vous remarquerez peut-être qu’Ankur Patar a pris quelques libertés artistiques !
« L’un des portraits dans la toile est un autoportrait de Rembrandt. J’ai voulu ajouter mon propre autoportrait », avoue-t-il.
 
Regardez la vidéo ci-dessous pour avoir un aperçu du processus de création d’Ankur (et pour retrouver son clin d’œil à l’œuvre originale) :

 
Rendez-vous sur notre site pour découvrir les quatre œuvres de façon interactive grâce aux collections d’images et aux techniques qui ont permis de redonner vie à ces chefs-d’œuvres disparus.